Les avocats au Conseil d’Etat et à la Cour de cassation sont des avocats spécialisés qui interviennent à titre principal devant les deux cours suprêmes françaises.

Spécialistes de la technique de cassation, ils disposent aussi d’une vaste expérience du contentieux en général au regard du nombre des matières qu’ils sont amenés à aborder

Essentiellement présents devant la Cour de cassation et le Conseil d’Etat, les avocats aux Conseils représentent aussi régulièrement leurs clients devant les Cours suprêmes européennes (Cour européenne des Droits de l’Homme, Cour de justice des Communautés européennes), mais aussi les juridictions administratives de droit commun (Tribunal administratif, Cour administrative d’appel), les juridictions financières (Cour des comptes, Chambres régionales et territoriales des comptes, Cour de discipline budgétaire et financière) et les autorités administratives indépendantes (Autorité la concurrence, Conseil Supérieur de l’audiovisuel, Autorité des marchés financiers...).

Leur pratique habituelle du droit constitutionnel et plus généralement du contentieux de la légalité, amène naturellement les avocats aux Conseils à introduire et soutenir, tant devant les deux cours suprêmes que, par la suite, devant le Conseil constitutionnel, les questions prioritaires de constitutionnalité.

Leur activité contentieuse se double d’une importante activité de consultation, qu’il s’agisse de décider d’exercer une voie de recours utile ou d’analyser le droit positif en vigueur dans le cadre d’un litige en cours.

Le nombre des avocats au Conseil d’Etat et à la Cour de cassation avoisine la centaine. Ils exercent leur profession, individuellement ou en association, au sein de soixante cabinets.